5 gestes simples pour sauver la biodiversité | Student Life | Student.be

5 gestes simples pour sauver la biodiversité

Une pandémie mondiale, une crise économique et sociale sans précédent, des phénomènes naturels dévastateurs… 2020 nous aura forcés à faire face à la réalité d’un monde qui ne fonctionne plus. 2020 nous aura convaincus qu’il faut changer notre rapport à la nature, maintenant et collectivement. 

Dans cet article, nous t’invitons à mieux comprendre ce qu’est la biodiversité afin de pouvoir agir en connaissance de cause. Nous nous intéressons aussi aux initiatives de la Commission européenne pour la restaurer. Enfin, nous mettons le focus sur 5 gestes simples à adopter pour participer au changement.  

Le signal d’alarme du Covid-19 

Il est important de réaliser l’interconnexion entre notre rapport dévastateur à la nature et l’émergence de maladies comme le Covid-19. Le nombre de nouvelles maladies zoonotiques, transmises par les animaux aux êtres humains, a fortement augmenté ces dernières décennies : Ebola, SRAS, Covid-19, etc. Ce n’est pas un hasard. Cette hausse est due à la destruction de la faune et au déplacement forcé d’animaux sauvages de leur milieu naturel pour subvenir à une agriculture intempestive. Des actions menant inévitablement à davantage de contacts entre les animaux et les humains.  

60 % des maladies infectieuses qui touchent les êtres humains proviennent des animaux. 

Agir pour préserver la biodiversité 

La biodiversité, aussi appelée diversité biologique, est partout autour de nous. Elle représente la variété des organismes vivants sur la Terre. Environ 1,9 million d’espèces ont été répertoriées jusqu’à ce jour au niveau mondial.  

La biodiversité désigne à la fois :  

  • La diversité des espèces qui peuplent la Terre (êtres humains, animaux, végétaux, champignons, algues, bactéries, virus…) ;  
  • La diversité entre individus d’une même espèce ou diversité génétique (différence de tailles, de formes, de couleurs…) ; 
  • La diversité des écosystèmes, c’est-à-dire des différents milieux (une mare, une forêt, un récif corallien…), des espèces qui y vivent et de leurs interactions.

La menace de l’activité humaine sur la biodiversité est bien réelle. Et elle est considérable, que ce soit à travers la destruction des habitats naturels, la pollution, la surpêche, la surexploitation des terres et des forêts ou encore la surproduction de gaz à effet de serre.  

La population mondiale d’animaux sauvages a chuté de 60 % au cours des 40 dernières années. Un million d’espèces sont menacées d’extinction. 

En agissant globalement pour protéger la faune, améliorer les techniques agricoles et les méthodes de production et changer notre manière de consommer, nous pouvons renverser la vapeur et restaurer la biodiversité. Mais il faut le faire maintenant.  

Face à cette urgence et à la nécessité d’agir l’Union européenne, à travers son Pacte vert européen, développe une série d’actions pour protéger la biodiversité.  


FOCUS: Les principaux éléments de la stratégie européenne en faveur de la biodiversité

> Créer des zones protégées représentant au moins 30% des terres et 30% des mers en Europe.

> Restaurer les écosystèmes terrestes et marins dérgardés dans toute l'Europe

  • En étendant l'agriculture biologique et en augmentant les éléments de paysages riches en biodiveristé sur les terres agricoles;
  • En ralentissant et inversant le déclin des pollinisateurs;
  • En réduisatn de 50% d'ici à 2030 l'utilisation et la nocivité des pesticides;
  • En rétablissant au moins 25.000 km de cours d'eau à courant libre dans l'UE;
  • En plantant 3 milliards d'arbres d'ici à 2030.

> Débloquer 20 milliards d'euros par an pour la biodeiversité en recourant à diverses sources, y compruis les fonds de l'UE et des financement nationaux et privés. 

> Faire en sorte que l'UE devienne un chef de file mondial dans la gestion de al crise planétaire de la biodiversité.

Pour en savoir plus, c'est par ici.


5 gestes simples à adopter  

Sauvegarder la biodiversité est l’affaire de tous. Et la bonne nouvelle, c’est que c’est aussi à la portée de tous. Chacun peut agir à son niveau, en adoptant une série de gestes simples, faciles à mettre en place et n’exigeant pas de changements majeurs dans son quotidien.  

En plus des habitudes faisant déjà partie de nombreux foyers, comme le tri des déchets, le compostage, l’alimentation bio ou encore la réduction du gaspillage et le recyclage, nous avons relevé 5 gestes moins communs, mais tout aussi importants (voir plus importants encore) pour la protection de la biodiversité : 

1. Je m’informe 

Commencer par s’informer sur ce qu’est réellement la biodiversité est fondamental avant de pouvoir agir. En effet, il est difficile de se motiver lorsqu’il s’agit de changer ses habitudes si on ne comprend pas à 100 % ce pour quoi on le fait. Cet article devrait déjà t’apporter plusieurs éléments de réponse, mais n’hésite pas à approfondir tes recherches et à consulter les différentes sources à ta disposition.   

2. J’installe un (mini) potager sur mon balcon  

Oui, il est possible de s’aménager un petit potager en vivant en ville et sans jardin ! La seule nécessité est d’avoir un balcon qui bénéficie d’au moins trois heures d’ensoleillement par jour. Il faut également bien sélectionner ses pots : des bacs profonds pour les poireaux et carottes, des pots de petit diamètre pour les tomates cerises et le cerfeuil, etc. Si tu n’as qu’un appui de fenêtre, privilégie les bacs à suspendre et cultive des aromates : thym, menthe, sauge…  

Choisis un terreau pour culture en jardinières et demande conseil au professionnel chez qui tu te fournis pour t’assurer que ce soit un succès. Enfin, n’oublie pas d’arroser tout ce petit monde, matin et soir au plus chaud de l’été.  

Ça a poussé ? Découvre le plaisir de manger ce que tu as cultivé !   

3. J’utilise internet de façon plus réfléchie  

Il est plus que probable que tu passes une bonne partie de tes journées sur internet… Et si tu prenais quelques minutes pour agir pour la biodiversité ? Certains moteurs de recherche te proposent quotidiennement un geste en faveur de la planète. D’autres reversent une partie de leurs revenus publicitaires à des associations de protection de la nature.  

Quelques pistes…  

  • Utilise Ecosia plutôt que Google et, pour chaque recherche effectuée, contribue à la plantation d’arbres ; 
  • Prends l’habitude de supprimer tes emails inutiles et économise des quantités considérables d’énergie ; Pour info, un email de 1 Mo envoyé à 1 personne équivaut à l’utilisation d’une ampoule de 60 W. Pour info toujours, 10 milliards d’emails sont envoyés toutes les heures à travers le monde. Alors, si tu supprimais tous ces emails sans intérêt qui encombrent ta boîte mail ?  
  • Diminue le streaming et contribue à réduire les émissions de CO2 ; Le streaming, à première vue plus écologique que l’achat d’un support, capte aujourd’hui près de 80 % du trafic web mondial. Le problème, c’est qu’il pèse en réalité très lourd sur l’environnement. Selon une analyse réalisée en mars 2020 par SaveonEnergy, l’énergie nécessaire aux 64 millions de vues de la saison 3 de la série « Stranger Things » a émis 189 000 tonnes de CO2, ce qui équivaut à 676 millions de kilomètres parcourus en voiture ! Plutôt parlant, non ?  

4. Je réduis ma consommation de viande  

Élever du bétail demande d’énormes ressources. Il faut disposer de pâturages ou produire du fourrage (soja, maïs, betterave, colza, etc.), mais aussi posséder de grandes surfaces agricoles, souvent gagnées sur les forêts. Il faut également de grandes quantités d’eau et de pesticides pour les cultures fourragères. Et ça ne s’arrête pas là, lors de la digestion, les ruminants produisent du méthane, l’un des plus redoutables gaz à effet de serre. Conclusion, évite d’en manger tous les jours et remplace-la par des lentilles, des œufs, du fromage ou des légumes. 

5. J’organise un grand nettoyage dans mon quartier 

On te l’accorde, ce geste demande un peu plus d’effort et de travail, mais quelle satisfaction tu en tireras! Convaincs tes voisins et les pouvoirs locaux d’organiser un nettoyage de quartier. L’idéal est de le faire quand les branches sont nues et les herbes basses. Tous ensemble, ôtez les sacs plastiques pris dans les arbres, débarrassez les bords de route des immondices, triez vos récoltes et apportez-les à la déchetterie. Vous limiterez ainsi la pollution des écosystèmes et éviterez aux animaux de se blesser en marchant sur du verre brisé ou en s’étouffant avec des morceaux de plastique. 

Tu l’auras compris, la nature est essentielle à notre bien-être et notre survie. De l’air pur que tu respires à l’eau potable que tu consommes, en passant par ton alimentation et les médicaments qui te soignent, tout, strictement tout, dépend de la nature.  Le monde doit agir et arrêter de prendre tout cela pour acquis. Il est temps de reconnaître la valeur inestimable de la biodiversité, indispensable à la préservation de la nature et, in fine, à notre survie.  


SOURCES :  
http://odnature.naturalsciences.be/downloads/biodiv/almanach-FR-2013.pdf 
https://www.wwf.org.uk/living-planet-report 
https://livingplanet.panda.org/en-gb/  
https://f.hubspotusercontent20.net/hubfs/4783129/LPR/PDFs/ENGLISH-FULL.pdf https://www.health.belgium.be/fr/news/sauvons-la-biodiversite-ensemble-et-maintenant 
https://ensemblepourlabiodiversite.be/fr/ 
https://www.notre-planete.info/actualites/247-streaming-energie-CO2   

 

Jobs similaires :

  • 2021-01-14
    =job.status_text

    Offre job étudiant 2021

    Job ambition Job étudiant
    4000 Liege
    Ce job est disponible dans plusieurs villes
    Niveau d'études: Régime
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos Conditions générales et notre Politique de confidentialité