A quel moment postuler pour un stage ? | Student Life | Student.be

A quel moment postuler pour un stage ?

Quand postuler pour un stage ?

Tu arrives en fin de cursus et afin de compléter ce dernier, tu dois te trouver un stage. Face à cette recherche, on rencontre souvent deux types d’étudiants : certains rentrent en septembre et ont déjà leur stage depuis l’été, savent ce qu’ils veulent et vont faire et puis, il y a les autres, qui s’y prennent parfois fort en retard et qui trouvent en dernière minute une offre de stage. Mais quel moment est le plus opportun pour postuler ?

Pas de panique, il y aura de la place pour tout le monde

 L’institution du stage est très en vogue en ce moment dans bons nombres d’entreprises. Il n’est donc pas rare que l’offre de stages dépasse la demande. Une étude de AJStage a établi qu’il y aurait même, dans certaines écoles, spécialement celles de commerce, 50.000 offres de stage pour 500 candidats ! Pas de panique donc, que tu sois très en avance ou tout juste dans les temps, tout le monde trouvera son stage ! 

 

Pourquoi postuler tôt ?

Certaines personnes de ton auditoire peuvent peut-être susciter chez toi un sentiment d’angoisse lorsque, en septembre, elles se vantent d’avoir déjà trouvé un stage. Pourquoi s’y prendre si tôt ? Nous sommes allés à la rencontre de ces étudiants qui avaient leur stage six mois avant le début de ce dernier.

Alice, étudiante en commerce, nous confie que son premier quadrimestre cette année était « ultra chargé ! Je suis rentrée en septembre en ayant peur de me prendre un tsunami de cours et travaux pratiques ! L’été étant beaucoup plus calme, j’en ai profité pour postuler auprès des boites qui me branchaient bien et j’ai trouvé un stage facilement. J’étais soulagée de pouvoir me concentrer uniquement sur mes cours durant le premier quadrimestre ! ». Dans la catégorie « je postule fort en avance », nous avons aussi les stressés de nature comme Nicolas, étudiant en communication. 

« Je sais à quel point le secteur de la comm’ est bouché. De plus, je suis stressé de nature et j’avais une peur bleue de me retrouver sans stage ou d’être en forte concurrence. J’ai donc postulé auprès de différentes institutions de stage dès que j’ai eu les informations pratiques du coordinateur académique. Heureusement, j’ai trouvé un super chouette stage assez rapidement ! »

Attention néanmoins à ne pas postuler trop tôt, cela pourrait juste s’avérer chronophage ! Émeline, étudiante en Histoire, devait se trouver un stage en archivistiques. « Avec le recul, je me rends compte que j’ai postulé beaucoup trop tôt. En effet, j’ai postulé au début des vacances scolaires. J’ai postulé auprès des institutions d’archives de l’Etat qui étaient toutes au ralenti durant tout l’été. Je n’ai reçu aucune réponse et lorsque mes amis ont commencé à postuler aux mêmes endroits que moi, mon CV s’était perdu depuis longtemps dans les piles…J’ai donc du tout recommencer ». 

Notre conseil serait donc de commencer, si tu veux t’y prendre tôt, à postuler vers la fin de l’été (août – septembre). En effet, à ce moment-là tous les plans stratégiques de l’année à venir des boites sont dressés et ces dernière ont une meilleure idée des offres de stage qu’elles pourront offrir durant l’année.

 

Pourquoi postuler en dernière minute ?

Certains, à l’inverse des cas mentionnés ci-dessus, s’y prennent en dernière minute. C’est le cas de Timo, étudiant en gestion qui a toujours été très sûr de lui : « Depuis le début, je savais exactement l’offre de stage qui m’intéressait. Mais j’ai tendance à procrastiner. J’ai attendu 2 semaines avant le début de ce dernier pour postuler. Je dois avouer aussi que j’avais un réseau au sein de la boite, ce qui m’a surement aider à avoir le stage. De plus, quand on s’y met tard, notre demande de stage peut arriver presque comme un cadeau pour certaines boites qui, elles aussi, commençaient à stresser de ne pas trouver de stagiaire. » 

La procrastination ou le fait de remettre tout à plus tard peut expliquer que certains étudiants postulent si tard aux offres de stage. Il y a aussi ceux que le stress bloque, comme Anne-Sophie. « Postuler à mon stage ? J’y pensais depuis des semaines mais je n’arrivais pas à me mettre devant mon ordinateur et envoyer ma candidature. Je pense que j’ai une assez mauvaise idée de moi-même et tous les processus administratifs me stresse au plus haut point. C’est bête mais si je ne fais rien c’est comme si j’essayais de ne pas voir la réalité du stage arrivée et donc, tout va bien. Néanmoins, à un moment « quand il faut, il faut » et je me suis mise sérieusement à la recherche d’un stage un mois avant la date butoir. Heureusement, j’ai trouvé ce dernier facilement ». 

Il faut tout de même faire attention aux démarches de dernière minute. En effet, les offres les plus intéressantes peuvent alors être déjà pourvues ou tu peux être mal vu par des boites qui auront plus tendance à accorder leur confiance à un étudiant postulant trop tôt que trop tard !

 

Mais alors, quel compromis ?

L’étude d’AJStage recommande donc de ne postuler ni trop tôt ni trop tard et a tranché. Selon eux, compter 3 mois d’avance pour postuler aux offres de stage avant la date de début de ces derniers est un bon compromis. Tu peux ainsi lancer une première vague de CV et aller au bout de quelques pistes tout en disposant d’assez de temps pour rebondir en cas de non réponse ou de refus d’une boite et pouvoir reprendre ta démarche à zéro.

 

L’équipe de Student.be te souhaite d’agréables recherches pour ton stage ! D’ailleurs, nous avons une rubrique pleine d’offres de stage, clique ici pour y avoir accès.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos Conditions générales et notre Politique de confidentialité