Comprendre les raisons du premier choix pour se réorienter dans le supérieur | Student Life | Student.be

Comprendre les raisons du premier choix pour se réorienter dans le supérieur

Fais un bon choix d'orientation grâce à student.buddy

Cette année dans le supérieur ne s’est pas déroulée comme prévu : tu as échoué aux examens, tu ne t’es pas senti à l’aise, tu avais l’impression de ne pas être à ta place ou tu avais le sentiment d’avoir pris la mauvaise direction ? Tu as donc décidé de te réorienter. Pour faire un bon choix de réorientation, il est important de comprendre ce qui t’a guidé dans ton premier choix pour ne pas refaire les mêmes erreurs.

Il est important de prendre le temps de comprendre les critères que tu as pris en compte pour faire ton premier choix d’orientation.  Qu’est-ce qui a pris le dessus par rapport au sens que tu donnes à tes études ou ton sens d’efficacité personnelle ? Si tu désires comprendre ce que ces idées recouvrent, commence par comprendre ce qu’est la motivation dans cet article et à analyser tes échecs ici.

Pour identifier clairement ce qui a joué dans ton choix d’orientation initial, essaie de répondre par oui ou par non à chacune des situations décrites ci-après :

  • Un choix de dernière minute : Tu n’as pas pris le temps de réfléchir sérieusement et posément à ton choix d’orientation et finalement tu as fais un choix à la veille de la rentrée par dépit.
  • Une pression extérieure : Tu as choisi ton orientation parce que ta famille ou un professeur te poussait à faire ce type d’études alors qu’une autre orientation t’attirait davantage.
  • La sécurité d’emploi : Le contexte de crise actuelle te fait peur et tu n’avais pas envie de choisir une orientation qui ne déboucherait pas directement sur une promesse d’emploi.
  • La liberté : Tu n’as pas vraiment réfléchi à ton projet, tu étais surtout attiré par la liberté tant attendue de la vie d’étudiant.
  • Une « année test » : Tu as choisi ton orientation pour essayer en te disant que tu verrais bien où cela mène, sans prendre en compte l’aspect financier que représente le coût de tes études.
  • Une image idéalisée : Tu étais un peu rêveur quant à ce à quoi ressemblerait ces études, ta vie étudiante ou ton avenir. Seulement, l’écart entre rêve et réalité est devenu trop grand.
  • Une matière que tu adorais : Tu as choisi tes études parce que tu adorais une matière particulière à l’école sans te demander si étudier cette matière de manière approfondie dans le supérieur était vraiment fait pour toi. Tu ressens un trop plein, une incapacité à aller au bout de la maitrise de ce domaine.
  • Déménager : Tu rêvais de la vie en kot, de vivre dans une ville étudiante. Tu as donc choisi ton orientation en fonction de l’image idyllique renvoyée par une Université ou une Haute Ecole.

Si tu as réussi à déterminer les raisons de ton premier choix, pose-toi les mêmes questions pour la raison de ton second choix. Si tu dis oui à un de ces critères, fais bien attention à ne pas retomber dans le même piège !

Pour plus de conseils, rendez-vous sur notre blog !

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos Conditions générales et notre Politique de confidentialité