Entretien d’embauche : 5 conseils pour se mettre en avant sans paraitre prétentieux | Student Life | Student.be

Entretien d’embauche : 5 conseils pour se mettre en avant sans paraitre prétentieux

Job interview: comment la réussir ?

Lors d’un entretien d’embauche, il est important de donner une bonne image de soi au recruteur et de trouver les mots justes pour le persuader que tu es le candidat idéal. Pour cela, il est important de bien te préparer physiquement et mentalement ! Mais comment faire pour raconter ses succès, pour valoriser son travail et ses expériences passées sans passer pour un vantard ?

1. Sois toi-même

A moins d’être un très bon acteur, un recruteur pourra très rapidement voir si la personne qui est en face de lui est honnête, authentique, ou pas. Inutile donc de vouloir donner une image de toi qui ne soit pas réelle pour « plaire ». Choisis de parler de ce qui t’a vraiment tenu à cœur dans le passé, des projets qui t’ont enthousiasmés, des expériences qui t’ont véritablement permis d’évoluer. A quoi bon évoquer ce stage que tu as détesté sous prétexte que tu l’as fait dans une entreprise reconnue dans le secteur, par exemple ? Evidemment, si le recruteur te demande d’en parler, réponds-lui en racontant ton expérience mais reste franc. Dis-lui ce que tu as ressenti en y travaillant, ce que tu en retires de positif et de négatif et n’hésite pas à lui expliquer pourquoi cette expérience s’est avérée négative ou décevante à tes yeux. Tu peux éventuellement en profiter pour rebondir sur une autre expérience qui, elle, t’a énormément plu pour retomber sur tes pattes et présenter un visage enthousiaste à ton interlocuteur.

De même si on te demande d’évoquer tes qualités ou tes défauts principaux, sois honnête. Et si on te demande quels sont tes défauts, évite les « faux défauts » comme « je suis trop sociable » ou « j’ai tendance à trop vouloir aider les autres ». Evoque les vrais défauts que tu perçois en toi et contrebalance plutôt par une qualité.

2. Parle de tes échecs

Qui n’a pas connu des échecs dans sa vie ? A priori, nous avons tous eu des périodes pendant lesquelles cela n’allait pas bien ou que nos projets tombaient à l’eau. Alors si tu prends du temps pour parler de tes projets et expériences couronnées de succès, prends aussi le temps d’évoquer les déconvenues et échecs qui t’ont aussi permis de te réaliser. C’est important car cela t’humanisera auprès du recruteur, lui montrera que tu es une personne persévérante et qui a la capacité d’avancer face à l’adversité. Taire tes échecs et ne parler que de tes réussites, au contraire, te fera à coup sûr passer pour un candidat prétentieux.

3. Donne des exemples concrets

Tu as travaillé sur un projet qui a donné de bons résultats ? Alors explicite la réussite de celui-ci en citant des exemples concrets : « J’ai mis en place une action caritative qui a rapporté X euros et rassemblé X participants », « J’ai participé au projet de construction de telle entreprise qui est entièrement passif et qui a permis d’économiser X% d’énergie par an ». Ne sois pas vague, donne des chiffres, des résultats visibles de tes réussites. Cela rendra ton récit plus vrai, permettra au recruteur de voir que tu n’exagères pas les choses et montrera ton implication pour ce projet.

4. Evite les comparaisons

Une erreur aussi pénalisante que récurrente : se mettre en valeur en rabaissant les autres. Evite à tout prix de faire cela ! Ne compare pas ce que tu as fait avec les réalisations de tes anciens collègues, par exemple. Même si tu ne cherches pas à dire que ce que tu as fait est mieux que ce qu’a fait une autre personne, cela sera souvent interprété ainsi. Comment éviter cela ? Essaie plutôt de mettre en avant ta progression personnelle en expliquant comment tu as évolué et comment tu t’es amélioré, cela paraitra plus positif et plus modeste.

5. Ne joue pas la carte de la fausse modestie

Dernière chose mais non des moindres, évite à tout prix de jouer le faux modeste. Les fausses plaintes, l’autodénigrement et l’attitude nonchalante par rapport à ses réalisations sont toujours mal vus. Tu passeras pour une personne fausse, qui aime « se faire mousser », et qui est tout sauf modeste. Quite à te vanter, fais-le vraiment, ça passera toujours mieux !

Et si tu as l’impression après une explication de passer pour un vantard ? Joue la carte de l’humour ! Un peu d’auto-dérision permettra immédiatement de refaire passer la balance en ta faveur. 

Actuellement à la recherche d’un premier emploi ? Consulte toutes les offres disponibles en cliquant ici !

Jobs similaires :

  • =job.status_text

    Académie de pilotes (Young Potential)

    TUI Premier Emploi
    1000 Bruxelles
    Ce job est disponible dans plusieurs villes
    Niveau d'études: Tous niveaux d'études Régime Temps plein
  • =job.status_text

    Architect Brussel of Brugge (m/v/x)

    Selor voor het Ministerie van Defensie Premier Emploi
    1000 Brussels
    Ce job est disponible dans plusieurs villes
    Niveau d'études: Master Régime Temps plein
  • 2020-05-29
    =job.status_text

    Architecte réseau A2 (m/f/x)

    Selor pour le SPF Intérieur Premier Emploi
    1000 Brussels
    Ce job est disponible dans plusieurs villes
    Niveau d'études: Master Régime Temps plein
  • =job.status_text

    Customer Success Associate

    Smooved bv Premier Emploi
    1000 Brussel
    Ce job est disponible dans plusieurs villes
    Niveau d'études: Bachelier Régime Temps plein
  • =job.status_text

    Manager d'équipe

    KOEZIO Premier Emploi
    1000 Bruxelles
    Ce job est disponible dans plusieurs villes
    Niveau d'études: Tous niveaux d'études Régime Temps plein
  • =job.status_text

    Sales representative

    Uniglo bvba Premier Emploi
    2018 Antwerp
    Ce job est disponible dans plusieurs villes
    Niveau d'études: Tous niveaux d'études Régime Temps plein
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos Conditions générales et notre Politique de confidentialité