Essia, 26 ans, se réjouit chaque matin d’aller travailler | Student Life | Student.be

Essia, 26 ans, se réjouit chaque matin d’aller travailler

Essia travaille chez Trane depuis huit mois, où elle s’épanouit au quotidien. À 26 ans, elle pense avoir trouvé chaussure à son pied. Elle nous parle de son parcours, de ses motivations et de ses choix.

Trane Belgium fait partie du groupe Trane Global, un fabricant et distributeur de matériel de traitement d’air et de production de froid (HVAC). L’entreprise offre des solutions de chauffage, ventilation et climatisation sur mesure. Parmi ses clients, elle compte aussi bien des complexes hôteliers comme Radisson que des hôpitaux et des centres commerciaux comme Docks Bruxsel.

En quoi consiste ta fonction de Sales Engineer chez Trane ?

"En tant que Sales Engineer, je travaille étroitement avec les bureaux d’études, dont le rôle est d’étudier la technicité et la faisabilité du projet pour lequel nous sommes contactés, et de me présenter un cahier des charges précis. Je procède ensuite à l’analyse de celui-ci. En fonction des résultats, je sélectionne les équipements HVAC nécessaires à fournir aux installateurs. Je chiffre tout cela et remets une offre de prix détaillée au client.

Mon travail consiste essentiellement en de la gestion de projet. Ma fonction est très variée, car les intervenants sont nombreux (bureaux d’études, installateurs, clients finaux) et que chaque projet a ses spécificités. Je fais à la fois du support technique, du conseil et de la vente.

En tant que junior, je suis en phase d’apprentissage et d’observation et suis donc majoritairement au bureau. Je commence cependant à faire de plus en plus de visites clients, ce qui me plait beaucoup."

Peux-tu nous en dire plus sur ton parcours, de ton choix d’études à aujourd’hui ?

"J’ai fait des études d’ingénieur industriel en construction à l’ISIMs (Mons), avec une option en “énergie et environnement”. Ma décision a été fortement influencée par une discussion passionnée avec mon cousin, qui suivait alors les mêmes études. J’avais déjà une petite idée de ce que je voulais faire. Son enthousiasme communicatif m’a convaincue.

Aussi, je tenais à m’orienter vers une formation aux débouchés multiples, ce pour me laisser un maximum de portes ouvertes. Enfin, nous vivons à une époque où, bien que l’on construise énormément, on le fait de manière plus responsable et réfléchie, avec une attention particulière pour l’efficience énergétique. Me sentant concernée par le futur de notre planète et la question climatique, j’aimais l’idée de pouvoir contribuer à ma façon à un avenir plus vert en favorisant des constructions et des équipements plus résilients.

Diplômée en 2016, j’ai tout de suite commencé à travailler chez un concurrent de Trane. Je n’y suis restée qu’un an et suis partie pour des raisons personnelles. J’ai ensuite eu une courte expérience dans un bureau d’études. Je n’y étais pas heureuse pour diverses raisons, notamment pour le côté répétitif de ma fonction. Les jours se ressemblaient trop… et je n’avais pas le sentiment de pouvoir évoluer.

Depuis novembre 2018, je me réveille chaque matin en me réjouissant d’aller travailler. Chez Trane, j’apprends tous les jours. L’entreprise préconise la débrouillardise et l’autonomie. Je suis souvent amenée à sortir de ma zone de confort, et c’est grâce à cela que j’apprends. Il m’arrive de temps en temps de me planter, mais j’en sors d’habitude plus forte et plus expérimentée."

Comment appréhendais-tu le marché de l’emploi en tant que jeune diplômée ?

"Le secteur de l’ingénierie et de la construction étant très masculin, j’avais peur de ne me retrouver que face à des hommes et de ne pas toujours être considérée à ma juste valeur. J’ai rapidement décidé que cela ne pouvait pas être un frein et que ma détermination et mon enthousiasme étaient les éléments clés sur lesquels m’appuyer.

Au début, j’étais fort stressée de ne pas trouver, mais je me suis raisonnée en me disant que j’avais autant de capacités que les autres et qu’il n’y avait aucune raison valable pour que je ne sois pas estimée.

J’ai procédé en utilisant les canaux de recherche classiques. Les choses se sont faites rapidement. En effet, j’ai obtenu mon diplôme en septembre 2016 et ai commencé à travailler en novembre de la même année."

À travers quoi/qui as-tu entendu parler de Trane ? Comment s’est passé ton entretien ?

"J’ai appris à connaître Trane à travers d’anciens collègues qui avaient quitté la boite dans laquelle j’étais à l’époque pour aller y travailler. Ils en disaient énormément de bien. N’étant pas heureuse dans ma fonction, j’ai décidé de postuler pour un des jobs vacants. Grâce à mes connaissances, j’ai obtenu un entretien avec le manager. C’était une rencontre très positive. J’ai été séduite par son énergie et les valeurs défendues par l’entreprise. J’ai eu envie de commencer tout de suite ! Il faut croire que mon enthousiasme était convaincant, car j’ai directement été engagée… "

Quels étaient les critères essentiels pour toi pour intégrer une boite et quels sont-ils aujourd’hui ?

"En sortant de mes études, je voulais avant tout un job intéressant et varié, avec des responsabilités dès les premiers mois. J’avais envie d’être challengée et de ne pas rester trop longtemps dans ma zone de confort. Je voulais bien entendu un salaire attrayant et des perspectives d’évolution.  

Aujourd’hui, ces critères valent toujours, mais je porte également énormément d’importance à mes collègues et aux valeurs défendues par l’entreprise. Je ne m’en rendais pas compte en sortant de mes études, mais l’ambiance de travail est aussi fondamentale qu’un bon package salarial."

Quelles sont les valeurs d’entreprise les plus importantes à tes yeux ?

"J'estime que la valorisation de l’employé est primordiale. Chaque personne doit être considérée, qu’elle ait une fonction de junior ou de manager. La confiance en soi est indispensable pour pouvoir faire du bon boulot et rester motivé. Elle ne peut se développer que si on se sent utile et apprécié.

Aussi, il y a chez Trane un côté “esprit de famille” et “cohésion d’équipe” qui me plait. J’aime le fait que l’on puisse tous compter l’un sur l’autre. On sait que si l’on rencontre un problème, on peut facilement en parler et être entendu. Je suis convaincue que c’est un élément qui participe au succès d’une entreprise. 

Enfin, je défends le management transversal plutôt que hiérarchique. Chez Trane, les patrons ont tendance à se mettre au même niveau que leurs employés, ce qui favorise la responsabilisation et le travail bien fait."

Que conseillerais-tu aux jeunes diplômés qui commencent à postuler ?

"Il faut croire en soi, mettre ses doutes de côté tant que possible et ne surtout pas rester sur un mauvais entretien. Le plus important, c’est de persévérer et de montrer aux recruteurs que l’on veut apprendre et avancer. La détermination est la clé du succès… "

Jobs similaires :

  • =job.status_text

    HVAC Quotation Engineer

    Trane Premier Emploi
    1160 Brussels
    Ce job est disponible dans plusieurs villes
    Niveau d'études: Tous niveaux d'études Régime
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos Conditions générales et notre Politique de confidentialité