Les bourses relatives aux séjours académiques hors Europe | Student Life | Student.be

Les bourses relatives aux séjours académiques hors Europe

Dans un précédent article, nous avions abordé le fonctionnement de l'octroi des bourses Erasmus, relatives à la mobilité des étudiants dans la zone européenne. Mais qu'en est-il du financement des séjours hors Europe ?

Contrairement à ce qui se fait dans le cadre des bourses Erasmus, les conditions d'octroi ainsi que les montants des séjours hors Europe varient d'une institution à l'autre. Il convient donc de traiter les différentes universités et hautes écoles francophones au cas par cas pour savoir exactement de quoi il en retourne si l'on souhaite partir étudier au Canada, au Japon ou au Liban (entre autres).

Ci-après, quelques exemples du traitement des bourses pour les séjours hors Europe.

ULB (Université Libre de Bruxelles)

En accord avec la Fédération Wallonie-Bruxelles (FWB), l'ULB octroie automatiquement une bourse FAME (Fonds d'Aide à la Mobilité Étudiante) à six catégories d'étudiants, dans un certain ordre de priorité et selon les ressources disponibles. Il s'agit des étudiants :

  1. effectuant un échange donnant accès à un double diplôme ;
  2. en 3e année de Bachelier des sections d'arabe, de chinois et de russe de la filière Traduction et Interprétation, qui partent dans une université où l’une de ces langues est la langue d’enseignement ;
  3. allocataires d'une bourse de la FWB, qu'ils soient boursiers avant le départ ou qu'ils le deviennent durant le séjour ;
  4. ayant accès aux droits réduits légaux via le Service Social Étudiants (SSE) de l'ULB (voir ce document pour plus d'informations);
  5. ayant accès aux droits réduits sociaux via le SSE (voir ce document pour plus d'informations) ;
  6. repris sous le Code 5 via le SSE (voir cette page pour plus d'informations).

Pour peu qu'il reste des fonds disponibles, les étudiants n'entrant pas dans les six catégories prioritaires peuvent également bénéficier de la bourse FAME. Les étudiants en question doivent néanmoins formuler une demande explicite de bourse par e-mail. La sélection des élus s'opérera alors sur base du calcul des catégories socio-économiques des candidats.

Au niveau des montants octroyés, tous les étudiants bénéficiant de la bourse FAME recevront deux types de fonds :

  • un forfait voyage compris entre 90 et 550 € en fonction de la distance aller-retour séparant l'ULB de l'institution d'accueil, selon les barèmes suivants :
Tranche kilométrique Forfait
Entre 100 et 499 km 90,00 €
Entre 500 et 1999 km 137,50 €
Entre 2000 et 2999 km 180,00 €
Entre 3000 et 3999 km 265,00 €
Entre 4000 et 7999 km 410,00 €
8000 km ou plus 550,00 €
  • une bourse de 200 euros par mois pour les étudiants allocataires FWB ou de 100 euros par mois pour les étudiants non-allocataires FWB.

L'application pour trouver un job étudiant

UCL (Université Catholique de Louvain)

L'UCL propose un programme qui lui est propre concernant la mobilité des étudiants en dehors de l'Europe : le programme Mercator (aussi appelé « programme Mercator / FAME »).

Les conditions d'éligibilité à la bourse ne sont ici pas aussi complexes que dans le cas de l'ULB. Dans les faits, ces conditions sont assez similaires à celles en vigueur dans le cadre d'un séjour Erasmus, à savoir concrètement deux choses :

  • il faut être régulièrement inscrit à l'UCL durant la période du séjour ;
  • la formation suivie dans l'institution d'accueil doit faire partie du cursus officiel de l'UCL.

Ici aussi, les étudiants choisis recevront un montant forfaitaire pour le voyage (voir tableau ci-dessus) ainsi qu'une bourse mensuelle (durant maximum 4 mois). Cette dernière s'élèvera à 400 € par mois pour les étudiants allocataires FWB et à 100 € par mois pour les étudiants non-allocataires FWB.

ULg (Université de Liège)

Les étudiants de l'ULG bénéficiant d'une aide financière pour leur séjour hors Europe recevront eux aussi un forfait voyage (toujours selon le même principe) et une bourse mensuelle (400 € par mois pour les boursiers et 200 € par mois pour les non boursiers).

UN (Université de Namur)

Les explications étant un peu plus complexes pour l'UN, n'hésite pas à consulter la page dédiée à la mobilité hors Europe sur le site officiel de l'université.

UMONS (Université de Mons)

Les étudiants peuvent prétendre à une bourse mensuelle dont le montant dépend de leur catégorie socio-économique (250, 300, 320 ou 400 € par mois).

 

Laurent LOUIS-DE WANDELEER

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos Conditions générales et notre Politique de confidentialité