Tu aimerais partir étudier à l’étranger? Comment bénéficier d’une bourse? | Student Life | Student.be

Tu aimerais partir étudier à l’étranger? Comment bénéficier d’une bourse?

Vivre et étudier dans un autre pays, ce n’est pas gratuit. Voici un aperçu non exhaustif de certaines bourses disponibles pour partir étudier à l’étranger.

Partir étudier quelques mois ou une année à l’étranger représente une série de frais. Ton billet d’avion, tes frais de scolarité ainsi que le financement de ta vie sur place (déplacements, logements, repas, argent de poche, etc.), tout cela coûte cher. Tes parents peuvent peut-être te soutenir pour certains de ces frais, voire leur totalité. Si ce n’est pas le cas, ce serait dommage de te priver de cette expérience malgré tout. Sais-tu que tu peux, à certaines conditions, bénéficier d’une bourse pour partir à l’étranger? Bien entendu, une bourse ne s’obtient pas en claquant des doigts. La plupart des organismes qui octroient des bourses ont des procédures de sélection rigoureuses et exigent la constitution d’un dossier. Renseigne-toi bien sur les démarches à suivre. Cela ne coûte rien d’essayer, mais il faut s’y prendre à temps!

Tu n’es pas encore étudiant(e)

1. Les bourses du Plan Marshall (pour les habitants de la Région wallonne)

Dans le cadre du Plan Marshall, les jeunes domiciliés ou scolarisés en Wallonie et qui viennent de terminer leur rhéto peuvent obtenir, à certaines conditions, une aide financière pour l’apprentissage du néerlandais, de l’anglais et de l’allemand.

Quelles sont les démarches à faire pour en bénéficier? Si tu es intéressé(e) et que tu termines tes études secondaires, tu peux introduire un dossier de candidature auprès du Forem pour réaliser une année ou un semestre à l’étranger.

Les types d’immersion possibles :

  • Une année (une langue) en seconde rhéto ou en 1re année du supérieur,
  • Un semestre (une langue) en seconde rhéto, en 1re année du supérieur ou en école de langue.
  • Une année (2 langues) en seconde rhéto, en 1re année du supérieur et/ou cours de langues (+ 12h par semestre de visites en entreprise ou bénévolat)

Les langues proposées sont le néerlandais (en Flandre ou aux Pays-Bas), l’allemand (en Communauté germanophone, en Allemagne ou en Autriche), l’anglais (au Royaume-Unis, aux Etats-Unis ou au Canada). Les bourses du Plan Marshall peuvent intervenir si tu organises toi-même ton année en filière libre, ou si tu pars en faisant appel à un opérateur spécialisé dans ce domaine.

Dans tous les cas, tu devras faire preuve de certaines connaissances linguistiques préalables : tu devras posséder le niveau linguistique A1 ou A2 (dépendant de ta destination). Les aides octroyées peuvent aller de 1800 euros à 4000 euros, en fonction de ta destination et de ta situation financière. Les inscriptions sont possibles du 1er février au 31 mars de l'année qui précède le départ, pour un départ au 1er ou second semestre de l'année scolaire suivante. Le comité de sélection décidera si tu es pris(e) ou pas en se basant sur un classement critérié des dossiers, en fonction du budget disponible. Plus de renseignements sur le site du Forem ou par mail.

2. Les bourses AFS

Tu n’entres pas dans les conditions d’octroi de bourse du Plan Marshall pour l’obtention d’une bourse? Pas de panique, AFS est peut-être une solution à explorer. AFS est une ASBL qui propose des bourses, sur la base de critères bien précis. Les bourses sont plafonnées au plus petit des 2 montants suivants : 2.500 euros ou 50 % du prix du programme et ne sont pas cumulables avec d’autres bourses.

Sachant qu’AFS dispose d’un fonds limité pour les bourses par année, les bourses sont attribuées par ordre d’arrivée des demandes, la validation de la pré-inscription faisant office de date de référence. D’où la nécessité de s’y prendre tôt! Comment introduire une demande de bourse auprès d’AFS? Une fois que tu auras choisi le programme auquel tu souhaites participer, tu dois compléter entièrement le dossier de pré-inscription au programme, puis compléter le dossier de demande de bourse. Plus de renseignements sur le site d’AFS.

Tu es déjà étudiant(e) (bac ou master)

On ne présente plus l’Erasmus+, le programme bien connu d’échanges linguistiques entre étudiants organisé par l’Union européenne. Erasmus+ permet aux étudiants de l’enseignement supérieur de suivre une partie de leurs études à l’étranger, durant 3 à 12 mois. Il peut s’agir d’un des 28 pays de l’Union européenne ou la Norvège, le Liechtenstein, l’Islande, la Macédoine, la Turquie ou un autre pays, à condition que ton établissement scolaire ait un partenariat avec l’un de ces pays.

Le savais-tu? Tu peux participer au programme Erasmus 1x/cycle d’études (ex : 1x durant le cycle de bachelier et 1x durant le cycle de Master) durant max 12 mois/cycle.

Tu as déjà un diplôme de bac ou de master?

1. Belgian American Education Foundation : destination USA

Tu as déjà un diplôme de bac ou de master et tu rêves d’aller poursuivre tes études aux Etats-Unis? Le programme Belgian American Education Foundation est fait pour toi. Cette fondation, la BAEF, octroie des bourses aux étudiants belges titulaires d’un bac ou d’un master, pour passer une année académique ou une année de recherche aux Etats-Unis. En tant qu’étudiant, tu peux bénéficier d’une bourse pour un master (2 ans), ou d’un master complémentaire (9 mois).

Si tu es déjà détenteur d’un master, tu peux bénéficier d’une bourse pour un master complémentaire (9mois), un LLM (post-master en droit), d’un Ph.D (programme de recherche) ou d’un MBA (master en business).Quelques étapes sont nécessaires pour l’obtention de cette bourse : porter ta candidature auprès de la BAEF, postuler dans des universités américaines, ainsi que passer des tests de langue.

Si tu réussis tous les processus de sélection, à toi la vie sur un campus universitaire américain! Plus d’infos: www.baef.be

2. Wallonie Bruxelles International (WBI)

WBI, c’est l’organisme qui gère les relations extérieures de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Le WBI promeut la mobilité des jeunes et octroie ainsi différents types de bourses destinées principalement aux diplômés qui souhaitent faire une spécialisation à l’étranger ainsi qu’aux chercheurs qui souhaitent travailler à l’étranger. Plus d’infos sur le site de WBI.

Cinq points pratiques à ne pas oublier!

  • Ton passeport (si nécessaire): si tu voyages hors de l’Union européenne, un passeport sera obligatoire. Prends toi y à temps auprès de ton administration communale.
  • Ton visa (si nécessaire): Certains pays exigeront que tu te munisses d’un visa étudiant. Pense à t’organiser à l’avance car l’obtention d’un visa exige des démarches supplémentaires auprès de l’ambassade ou du consulat du pays en question, ainsi que des frais supplémentaires.
  • Ton assurance: A l’étranger, ta sécurité sociale ne fonctionne pas comme en Belgique. Prends donc soin de t’assurer pour éviter les mauvaises surprises en cas de soin médicaux reçus à l’étranger. Certaines destinations ou organismes exigent même que les participants à leurs programmes soient assurés. Pas de panique, il existe une assurance toute faite et adaptée aux besoins de ceux qui partent étudier ou voyager un an à l’étranger: il s’agit de Students Travel, développée par AXA.
  • Tes vaccins: Certains vaccins sont obligatoires pour entrer dans certains pays. Pense à te rendre chez ton médecin pour vérifier si tu es en ordre.
  • Ton logement: Fais attention aux arnaques! Si ton logement n’est pas pris en charge par l’organisme avec lequel tu pars, sois prudent(e) lors de la sélection. Renseigne-toi auprès de ton université pour savoir si des partenariats sont prévus, consulte des agences, et si tu recherches via Facebook, demande des photos et éventuellement une visite par appel vidéo.

 

 

Jobs similaires :

  • 2019-08-18
    =job.status_text

    Caissier H/F - SPY

    Tempo Team Job étudiant
    5190 Spy
    Ce job est disponible dans plusieurs villes
    Niveau d'études: Régime
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos Conditions générales et notre Politique de confidentialité